tableau

 

 Bilan des vacances assez varié!

Son altesse sérénissime, le prince De Jfècekejvekanjve s'est entraîné dur à la sacro sainte formule de l'étudiant en maternelle: "caca boudin!". Il a même testé sa prose sur quelques clients du supermarché laissant sa mère dans un moment de perplexité? De honte? De béatitude? De franche rigolade? De solitude?.....A l'heure où j'écris je n'ai pas encore tranché sur cette question essentielle pour l'humanité. En dehors de ce travail lexical, son altesse "M" étudie de près la notion d'embouteillage en alignant scrupuleusement ses p'tites voitures qui se transforment bizarrement en mines anti-personnelles quand on se lève la nuit, qu'on traverse le salon dans le noir pour ne pas réveiller toute la tribu pour aller faire un p'tit tour aux toilettes. Conseil de doucelette: méfiez-vous des majorettes, hot wheels et cie...z'ont pas l'air comme ça mais sont super résistantes sous des pieds de sylphide...!

Pendant ce temps-là, le rastado dérastadait ses rastas en 2 jours, j'croyais pas qu'on pouvait mettre tout ce temps pour faire ça!!! Mais Doucelette a trouvé l'explication imparable à ce phénomène: dans rastado  y a ado! Petit retour culturel sur la définition de l'ado masculin: individu de forme ondulée improbable ayant souvent une touffe capillaire devant les yeux qui sont, eux, d'une vivacité relative sauf face à un Mc do, un ciné, les clips vidéo...(liste non exhaustive), il est doté également d'une capacité vocale très  primitive proposant 2 ou 3  expressions sommaires pour toutes les situations de la vie: "mmmhh", "pfffff", "rrohhh" arrivant parfois à toutes les placer dans une seule phrase.Si si j'ai testé!!! Mais Doucelette telle une mère exemplaire vient de rerastader son rastado en 4h00 chrono, le privilège d'être adulte sans doute (et surtout de ne pas avoir autant le temps de m'incruster dans le canapé qu'un adooooo!). Petit conseil de Doucelette: si votre ado métisse a les cheveux longs et qu'il vous dit qu'ils sont bien démêlés, vérifiez (discrètement sous peine de représailles orales) car au moment de faire des rastas, j'vous fais pas de dessins....! 

A côté de tout ce chahut intersidéral, mon Pep (poète-existentiel-philosophe) a finalisé au moins sa huitième liste de noël en craignant qu'un autre (foutu) catalogue surgisse au fin fond de la letter box. Trop de choix tue le choix! Qu'on se le dise! Il a eu un programme de ministre mon loulou, réviser trois matières (tout depuis le début de l'année) pour des évaluations dès lundi. Petit conseil de Doucelette: si l'instit de votre enfant n'a pas d'enfant lui-même, méfiez-vous des devoirs pendant les vacances....! Le stressomètre est monté d'un cran (tiens, c'est curieux il monte jamais chez son dadet de frangin???) et Doucelette en mère re-exemplaire dédramatise la situation en rassurant son Pep sur l'importance toute relative du principe de notation (pas celui du cac 40). Qu'on se rassure j'ai plein d'amis dans l'éducation nationale. Pour se détendre en dehors de tout ça, mon "K" a opéré une fusion totale avec Charlie Chaplin, c'est un grand fan. Du coup il s'est rajouté d'autorité le visionnage des "temps modernes" la semaine prochaine, sur une chaîne que j'trouve débile d'habitude mais comme j'suis pas une imbécile....! Finalement, c'est fou ce qui passe pendant les vacances quand on fait pas grand chose.....